1 million de $ pour une série russe « Netflix Original » !

Pour la première fois, une série télévisée produite en Russie sortira sous le label « Netflix original » comme les séries à succès « Stranger Things », « Narcos » ou encore « House of cards ».

better than us affiche 1
Affiche de la série « Luche chem lioudi » (Лучше, чем люди = Mieux que les gens) au titre international « Better than us » (Mieux que nous)

Cette fois, il s’agit de la série « Luche chem lioudi » (Лучше, чем люди = Mieux que les gens) connu sous le titre international « Better than people» ou « Better than us » (Mieux que nous). Netflix la diffusera en 25 langues dans le monde entier sauf en Russie et en Chine où elle a d’autres diffuseurs. Netflix était parmi les premiers à voir l’originalité et le potentiel économique des séries russes en faisant plusieurs acquisitions : la série policière au titre international « Silver spoon », la série fantastique « Gogol » sur l’écrivain éponyme et la série historique « le Chemin des tourments » (titre international « The Road to Calvary ») qui était en finale du prix international « Drama Innovation Content » du MIPCOM en octobre 2018.

Cette nouvelle transaction bat tous les records puisque, selon les sources d’un des plus importants quotidiens russes « Kommersant », Netflix aurait payé les droits de « Better than us » (Mieux que nous) au moins 1 million de dollars. C’est le plus gros montant jamais perçu pour une production audiovisuelle russe. La plateforme américaine avait précédemment payé 500 000 dollars pour acquérir « The Road to Calvary » (« le Chemin des tourments »).

luchshe-chem-ljudi-2-sezon-8.jpg
Plan de la série russe « Luche chem lioudi » (Лучше, чем люди = Mieux que les gens) au titre international « Better than us » (Mieux que nous)

« Better than us » (Mieux que nous) est un projet conjoint des sociétés de production Yellow, Black & White et Sputnik Vostok Production. L’histoire se passe à Moscou dans un avenir proche où les robots androïdes ont intégré la société. Le rôle principal de la séduisante et dangereuse androïde qui décide d’échapper à son propriétaire est tenu par la célèbre actrice russe Paulina Andreeva, la femme de Fiodor Bondartchouk, fils de l’illustre Sergei, réalisateur de l’inoubliable adaptation du roman de Léon Tolstoï « Guerre et paix » en 1966.

rodn6523-e1510211001288
Paulina Andreeva, et son mari Fiodor Bondartchouk

Les 9 premiers des 16 épisodes de « Better than us » (Mieux que nous) sont déjà disponibles en Russie sur la plateforme start.ru (qui se veut l’équivalent russe de Netflix), et sur le site de la première chaîne commerciale « Pervi kanal » (appelée Channel one à l’international). Selon les sources encore du quotidien russe « Kommersant », le budget de production de la série serait de 300 à 320 millions de roubles soit environ 4 millions d’euros.

C’est une très belle opération pour le directeur de Yellow Black and White, Edouard Illoian. Ce jeune producteur talentueux était déjà connu pour sa série « Kyxnia » « Kitchen » (cuisine) dont les épisodes tournés à Paris en 2013 pour le film « Kitchen in Paris » (La cuisine à Paris) avec Vincent Perez avait attiré 2 300 000 spectateurs en Russie soit environ 6 500 000 euros de recettes !

bNkTXYUBEiyUbyfWAdZpSNbNVUe.jpg
Vincent Perez dans « Kitchen in Paris » (2014)

Rédigé par Siméon Mirzayantz le 14.01.2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s